Le Nouvel an chinois, histoire d’une tradition millénaire

Cette année, le Nouvel An Chinois démarre le 12 février 2021, oui on a bien dit démarre puisqu’en Chine les festivités durent 15 jours commençant par la fête du printemps et se terminant avec la fête des lanternes. Cette année sera l’année du Buffle dans l’astrologie chinoise. Bien que cette année soit un peu particulière, comme 2020 d’ailleurs, nous allons voir ce qui se cache derrière cette tradition chinoise millénaire.

Pour bien comprendre, il faut savoir que les chinois n’utilisent pas le même calendrier que nous, occidentaux. Ils se basent sur le calendrier lunaire, ce qui explique que la nouvelle année ne soit pas à la même date que nous, ni à la même date pour eux chaque année. Cette date varie entre le 21 janvier et le 20 février. En 2020, le nouvel an chinois a débuté le 5 février tandis que cette année, il commence le 12 février, date marquant la première nouvelle phase lunaire de l’année. Les festivités durent 15 jours, tout comme la phase lunaire en question.

Mythes et légendes du Nouvel an chinois

La légende raconte que les Chinois ont autrefois combattu une féroce et gigantesque créature nommée Nian (qui signifie année). L’une des versions de l’histoire précise que les villageois craignaient d’affronter cette créature mais qu’un courageux garçon du village, exaspéré par les ravages causés par Nian, a risqué sa vie pour sauver son village et a réussi à vaincre le monstre. Cette victoire aurait marqué un nouveau départ et serait à l’origine de cette célébration.

Pourquoi la couleur rouge est si présente au nouvel an chinois ?

L’une des nombreuses traditions associées au nouvel an chinois est l’importance du rouge. Vous avez sûrement remarqué les milliers de lanternes rouges ou avez peut-être déjà vu que des enveloppes rouges étaient utilisées pour ce que nous appelons les étrennes en occident.

Cette couleur est liée au mythe de la créature Nian. Les gens pensaient que Nian était effrayé par les couleurs vives dont le rouge fait partie. Ils utilisaient donc tout un tas de choses rouges afin d’éloigner le monstre. Ce n’est pas la seule chose que Nian redoutait. Il avait, toujours selon la légende, peur des bruits sourds. C’est la raison pour laquelle les feux d’artifice sont souvent utilisés dans la cadre des festivités du nouvel an chinois. Pour faire simple, le rouge est symbolique et porte bonheur.

Les danse traditionnelles chinoises

A l’occasion des festivités de ce début d’année, des danses traditionnelles de la culture chinoise sont exécutées. Ainsi, la danse du lion et la danse du dragon font partie du folklore chinois.

Pour la danse du lion, des danseurs revêtissent des costumes de lion et exécutent une chorégraphie imitant les mouvements de l’animal. Le lion est symbole de force et de bravoure. Autre danse traditionnelle chinoise, la danse du dragon, qui, quant à elle, requiert plusieurs danseurs qui manipulent, telle une marionnette, un dragon articulé fait de tissu, papier ou autre matériau. Le dragon symbolise la prospérité et le bonheur dans la culture chinoise.

La fête des lanternes clôture le nouvel an chinois

Egalement connue sous le nom de festival Yuanxiao, la fête des lanternes est célébrée le 15ème jour. Ce sont les festivités qui clôturent les célébrations du nouvel an chinois. Cette année, ce sera le 26 février 2021.

Traditionnellement, tout le monde sort faire envoler des lanternes rouges et se retrouver en famille ou entre amis pour partager un repas à l’extérieur souvent composé de yuanxiao (boulettes de riz servies dans une soupe). Cette fête a plus de 2 000 ans et remonte à la dynastie des Han. Une fois la fête des lanternes terminée, toutes les décorations sont retirées et le pays reprend sa routine habituelle jusqu’au nouvel an chinois suivant.

Laisser un commentaire