Tianwen-1, la première mission chinoise sur Mars s’apprête à entrer en orbite

| |

La planète rouge va accueillir un nouveau visiteur, la sonde chinoise Tianwen-1 devrait terminer son périple vers Mars demain, 10 février 2021 en se mettant en orbite autour de la planète rouge.

Tianwen-1 est la première mission interplanétaire indépendante de l’Administration spatiale nationale chinoise (CNSA). La sonde lancée le 23 juillet 2020 comprend un orbiteur, un atterrisseur et un rover. Après un long voyage, Tianwen-1 devrait entrer en orbite autour de Mars le 10 février. Ensuite, la sonde chinoise tentera de poser son atterriseur sur la planète rouge en mai prochain.

L’envoi de cette sonde a un but précis, ou plutôt de nombreux objectifs qui devraient faire avancer la science. En effet, Tianwen-1 va faire le tour de Mars en orbite afin d’établir une cartographie de la géologie et la topographie de la planète à l’aide d’un radar d’exploration qui mesurera la répartition de la glace et les caractéristiques du sol de la planète. La sonde chinoise recueillera également des données sur l’ionosphère et les champs électromagnétiques et gravitationnels autour de Mars. Et pour finir, Tianwen-1 fera fonction de relais de communication pour que le rover puisse aussi bien envoyer des informations qu’en recevoir.

Un atterrissage prévu en mai 2021

Il faudra attendre encore 3 mois de plus pour que l’atterrisseur se détache de la sonde, avec le rover, et se pose sur Utopia Planitia. Selon les chercheurs, Utopia Planitia (vaste plaine de 3 200 km située dans l’hémisphère nord de Mars) est un site d’atterrissage stable et important d’un point de vue scientifique. En effet, selon le Mars Reconnaissance Orbiter, le site d’atterrissage prévu de Tianwen-1 sur Utopia Planitia pourrait encore abriter un dépôt souterrain contenant beaucoup d’eau. Après l’atterrissage, le module déploiera une rampe pour que le rover puisse sortir et commencer son exploration sur la planète rouge.

Le rover complétera l’étude des caractéristiques du sol et de la répartition de la glace grâce à son propre radar d’exploration. Il analysera également la composition des matériaux de surface et les caractéristiques du climat et de l’environnement.

Tianwen-1 va rejoindre Hope et Perseverance

Tianwen-1 atteindra Mars quelques jours après deux autres grosses missions. En effet, le satellite Hope de la mission martienne des Émirats arabes unis nommée également Al-Amal, la première conduite par un pays arabe a été lancée le 19 juillet 2020. De même, le rover Perseverance de la NASA est parti le 30 juillet dernier. Ainsi, tous trois ont profité d’une fenêtre de lancement propice, au moment où le voyage vers Mars serait le plus court et performant. Pour autant, ils ne seront pas trop de 3 car il y a beaucoup à faire sur la planète rouge.

Différentes missions spatiales, dont la mission Mars Reconaissance Orbiter en 2005, la mission Mars Express de l’Agence spatiale européenne en 2003 et plusieurs des rovers martiens de la NASA, ont permis de découvrir des traces possibles d’eau à la surface ou sous la surface de la planète. Mais la sonde Tianwen-1 et son rover vont tous deux utiliser des radars pour rechercher de nouvelles preuves de la présence de zones d’eau sous la surface de Mars.

Ces recherches sont primordiales surtout que de nombreuses preuves indiquent que Mars a pu accueillir une forme de vie à un moment donné de son histoire et il y a visiblement déjà eu de l’eau à l’état liquide. À grande échelle, les chercheurs du monde entier espèrent utiliser les informations provenant de l’une des nouvelles missions martiennes pour étudier comment une planète peut se transformer d’un système éventuellement habitable avec de l’eau liquide, des matières organiques et une source d’énergie en un endroit sec, poussiéreux et désolé.

Si la Chine réussit son pari, la mission Tianwen-1 sera la première à amener à la fois une sonde, un atterrisseur et un rover sur Mars, tout cela en une seule mission.

Précédent

La Chine, un paradis pour les amateurs de cuisine asiatique

Les applications essentielles à télécharger pour voyager en Chine sereinement

Suivant

Laisser un commentaire