Voyage et Covid-19 : tout ce qu’il faut savoir pour partir en vacances

| |

Depuis mars 2020, le coronavirus a envahi le monde avec tout ce que cela peut entraîner de tragique. Au-delà des malades et des décès liés à la pandémie, l’économie mondiale s’est paralysée. En l’espace de quelques semaines, des pays entiers ont fermés leurs frontières aux visiteurs et aujourd’hui, tous n’ont pas rouverts leurs portes.

C’est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que l’industrie du tourisme est autant touchée. Au fil des mois, nous avons vu certains pays rouvrir… puis refermer leurs frontières, tandis que d’autres destinations se portent bien et ont rouvert aux touristes. Et ce processus suscite de nombreuses questions. Il y a beaucoup de variables et les règles changent constamment.

Comment savoir dans quels pays on peut voyager ? Comment connaître les nouvelles règles de visite ? L’assurance voyage sera-t-elle appliquée pendant la pandémie ? À quoi ressemblera l’avion ? Les hébergements sont-ils sûrs ? Quelles sont les attractions ouvertes ? Devriez-vous même voyager maintenant ou cet été ?

Quelles sont les destinations possibles en ce moment ?

La liste des pays qui sont ouverts change chaque semaine. Certains sont ouverts à tous les visiteurs internationaux, tandis que d’autres ne sont ouverts qu’aux pays voisins. Certains pays, comme les États-Unis, l’Islande et la Bulgarie, interdisent les visiteurs de certains pays, tandis que des pays comme les Bahamas exigent que les voyageurs présentent un résultat négatif à un test dans les cinq jours suivant leur vol. Les Bermudes exigent un test avant et pendant votre visite.

En revanche, le Cambodge exige une caution de 2 000 dollars pour couvrir les éventuels frais de quatorzaine, le coût du test etc.., tandis que l’Albanie, la République dominicaine, le Costa Rica et le Mexique n’ont pratiquement aucune restriction et sont totalement ouverts aux touristes.

En bref, il y a beaucoup de règles différentes à respecter. Cela signifie que vous devrez faire des recherches spécifiques en fonction de l’endroit où vous voulez aller si vous voulez voyager cet été ou cet automne. Heureusement, il existe quelques sites web qui vous faciliteront la tâche.

Tout d’abord il y a une carte utile à consulter sur le site de l’IATA, l’Association internationale du transport aérien. Bien que ce soit en anglais, la carte est simple à comprendre. Vous pourrez en un coup d’œil voir si la destination de votre choix est envisageable ou non.

Si vous souhaitez partir en voyage en Europe dans les prochaines semaines ou prochains mois, vous pouvez consulter la page re-open du site de l’union européenne qui vous indique les pays dans lesquels vous pouvez partir en vacances et quelles sont les restrictions (quarantaine, test…) pour pouvoir vous y rendre.

Et dernière possibilité, le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères met à votre disposition toutes les informations utiles concernant les pays du monde entier. A noter, que ce site est très pratique en tout temps puisqu’il ne donne pas uniquement des informations sur le COVID-19 mais aussi sur la situation générale du pays recherché (menace d’attentat, guerre etc.)

Comment se passe un voyage en avion en période de COVID-19 ?

Dans un avenir prévisible, les vols seront très différents. Actuellement, la plupart des compagnies aériennes exigent que les passagers portent des masques, bien que l’application de la loi soit incohérente. Le processus d’embarquement a également changé pour réduire les interactions et favoriser l’éloignement physique.

Seules quelques compagnies aériennes ne réservent pas de sièges intermédiaires pour maintenir une distance plus sûre entre les passagers. La plupart des compagnies aériennes fonctionnent comme d’habitude, ce qui signifie que vous pouvez être sur un vol complet.

En ce qui concerne le nettoyage, de nombreuses compagnies aériennes procèdent à une importante désinfection des avions entre chaque vol. Pour connaître les politiques actuelles, l’idéal est que vous consultiez le site internet de la compagnie aérienne que vous avez l’intention d’emprunter pour votre voyage.

Quoi qu’il en soit, si vous prenez l’avion ou si vous voyagez avec d’autres personnes, n’oubliez pas les règles d’hygiène basiques à respecter à savoir vous laver les mains fréquemment, porter un masque, éviter de se toucher le visage…

Que se passe-t-il si j’ai réservé un billet d’avion et que mon pays de destination n’accepte plus de touristes ?

De nombreuses compagnies aériennes ont modifié leur politique d’annulation, ce qui signifie que vous pouvez désormais changer de vol sans pénalité (vérifiez auprès de votre compagnie aérienne pour savoir si cette option est possible avant de réserver). Il est peu probable que cela dure longtemps, mais, comme les compagnies aériennes essaient de faire occuper des sièges aux passagers, il leur sera plus facile de changer de vol !

L’assurance voyage couvre-t-elle les frais liés au coronavirus ?

La plupart des assurances de voyage ne s’appliquent pas pendant une pandémie. C’est particulièrement vrai si le gouvernement a émis des avertissements pour ne pas visiter certaines régions ou certains pays. Mais, comme la crise s’est poursuivie, de nombreuses compagnies d’assurance voyage ont adapté leurs politiques.

Axa et Allianz par exemple, proposent une assurance voyage Covid COVID. Ainsi, si vous tombez malade lors de votre voyage, vos frais médicaux seront couverts. Consultez leurs polices pour plus de détails.

De plus, si vous voulez vous assurer que vous êtes couvert au-delà des frais médicaux, l’idéal est de souscrire à une assurance « annulation sans motif », d’effectuer tous ses achats avec une carte de crédit de voyage qui prévoit également une assurance de secours et ne se rendre que vers des destinations qui ne font l’objet d’aucun avertissement du gouvernement.

Précédent

Quels sont les plus beaux endroits de Pologne ?

Vacances d’été 2021 : on prévoit son voyage maintenant ou on attend le dernier moment ?

Suivant

Laisser un commentaire