Judith Gautier, la première femme sinologue.

 
 

Il y a un peu plus de 100 ans disparaissait Judith Gautier, fille de Théophile. Théophile Gautier dont la notoriété a étouffé quelque peu celle de Judith. Orientaliste, romancière, poète, critique d’art, critique musicale, amie et cheville ouvrière du culte de Wagner, première femme élue à l’Académie Goncourt en 1910, Judith Gautier a joué un rôle culturel important à la charnière du 19ème et du 20ème siècle. Tout au long de sa vie, l’Orient et plus particulièrement la Chine ont été au centre de son œuvre. Yvan Daniel, professeur de littérature comparée à l’Université de la Rochelle, nous emmène à la découverte de cette femme étonnante qu’était Judith Gautier.

 

1- Judith Gautier : de Théophile Gautier à sa passion pour la Chine.

 

 

2- Une rencontre qui va tout changer, Ting Dunling.

 

3- Judith Gautier, femme de son temps.

 

4- Du Livre de Jade au Dragon Impérial.

 

5-  Judith Gautier, médiatrice entre les cultures et les arts : Wagner.

 

6- Judith Gautier et la musique chinoise.

 

7- La consécration.

 

Retrouvez la publication en cours des oeuvres complètes de Judith Gautier, sous la direction scientifique d'Yvan Daniel, aux éditions Classiques Garnier, : https://classiques-garnier.com/oeuvres-completes-tome-i-romans-contes-et-nouvelles.html

 

 

 





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: