[Economie] La Chine dit adieu au PIB comme seul indicateur de performance

 
 

Selon le Beijing News, le Bureau national des statistiques centralisera cette année le contrôle et le calcul du produit intérieur brut des régions de niveau provincial et mettra un terme à la pratique classique consistant à classer les régions en termes de taille et de taux de croissance du PIB.

Le bureau a dévoilé un plan de réforme sur ce sujet en 2017 et a commencé à contrôler et calculer le PIB des provinces du Shaanxi, du Zhejiang et du Hubei en 2018 en tant que projet pilote visant à préparer l'extension de cette pratique à l'échelle nationale.

Si la réforme se déroule comme prévu cette année, ce sera la première fois que l'autorité centrale aura une connaissance directe des rouages critiques des statistiques économiques cruciales des provinces et des régions, ce qui rendra le calcul de leur PIB plus précis et fiable pour l'élaboration des politiques.

Le fait que le bureau ne classe pas les provinces en fonction de la taille et de la vitesse de croissance de leur PIB est également important, car cela montre que les autorités centrales sont passées de la vitesse de la croissance économique à la qualité.

Malgré cela, les provinces continueront probablement à calculer et à classer leur PIB elles-mêmes. Car le classement permet non seulement aux gouvernements provinciaux de connaître leur position et leur poids sur la carte économique de la Chine, mais les incite également beaucoup à se faire concurrence entre elles.

Mais les temps ont changé, la Chine étant entrée dans une phase de développement telle que l'accent mis uniquement sur la taille du PIB ne peut plus refléter les conditions globales de son économie.

En fait, la compétition en matière de PIB entre les gouvernements locaux, en particulier au niveau des villes, est devenue une compétition aveugle pour la croissance statistique, quels que soient les effets environnementaux à long terme.

Il est donc nécessaire que les autorités centrales prennent les devants pour mettre un terme à cette pratique. Cependant, la Chine n'a toujours pas mis en place de système reflétant l'aptitude et la durabilité des économies locales et pouvant également servir de mesure pour juger de la performance des responsables locaux. Avant que ce système ne soit mis en place, les gouvernements locaux continueront de croire que les chiffres du PIB restent un moyen indispensable pour évaluer leurs performances. Il faudra encore beaucoup de temps avant que les classements du PIB n'appartiennent définitivement au passé.





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: