Chine-USA. Le FMI redoute une « tempête » économique

 
 

 Credit Photo REUTERS/Yuri Gripas

1- Chine et USA reprennent les négociations aujourd'hui

2- Chine-USA. Le FMI redoute une « tempête » économique

3- La Chine de plus en plus connectée. Le Traffic mobile a doublé en 2018

4- La Chine va être « moteur » sur l'éthanol

5- Mbappé et Wang Shuang ont adressé leurs vœux à leurs fans chinois... En couple !

Chine Express 11 fevrier

 

 

1- Chine et USA reprennent les négociations aujourd'hui 

Les Chinois et Les Américains reprennent ce lundi leurs négociations commerciales. A moins de trois semaines de l’échéance fixée par Donald Trump avant une nouvelle salve de sanctions commerciales contre la Chine, son représentant adjoint au commerce, Jeffrey Gerrish, est arrivé à Pékin (Beijing) pour des discussions préliminaires. Ces tractations doivent précéder des discussions jeudi et vendredi à Pékin avec les hauts responsables de la négociation: le représentant pour le Commerce Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin côté américain, et côté chinois, le vice-Premier ministre Liu He et le gouverneur de la Banque centrale Yi Gang. Rappelons que dans ce conflit se joue la position dominante des deux pays dans les hautes technologies de demain.

 

2- Chine-USA. Le FMI redoute une « tempête » économique 

Le FMI redoute une « tempête » économique... Selon elle, les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis ont commencé à affecter l'économie mondiale au travers d'un effet sur le commerce, sur les taux d'emprunt et sur les marchés ». La perspective d’une aggravation de la guerre commerciale pèse sur les marchés financiers mondiaux, qui redoutent ses conséquences pour l’économie mondiale. Inquiète, Christine Lagarde a mis en garde dimanche à Dubaï contre une éventuelle « tempête » économique mondiale. Madame Lagarde a évoqué ce qu’elle a appelé les « quatre nuages » qui menacent la planète: les tensions commerciales, le resserrement des taux d’emprunt, le Brexit et le ralentissement de l’économie chinoise. Selon elle, les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis ont commencé à affecter l’économie mondiale. « Quand il y a trop de nuages, il suffit d’un éclair pour déclencher la tempête. »

 

3- La Chine de plus en plus connectée. Le Traffic mobile a doublé en 2018

Le volume total des activités du secteur des télécommunications a augmenté de 140% par rapport à l'année précédente. Les services 4G ont continué de se développer l'année dernière, le nombre d'utilisateurs ayant atteint 1,17 milliard. L'utilisation moyenne par les ménages du trafic mobile a doublé par rapport à la même période en 2017, a fait remarquer le ministère. Cette croissance de la consommation d'information est attribuée aux mesures prises par les opérateurs chinois de télécommunications pour augmenter la vitesse de connexion à Internet et réduire les coûts de connexion.

 

4- La Chine va être « moteur » sur l'éthanol

La raison est simple : Pour importer moins de pétrole ! Concrètement, le gouvernement chinois pourrait étendre l'E10 qui est un mix entre l'essence avec 10 % d'éthanol, et l’imposer en norme à tous les véhicules en 2020, soit environ 280 millions de voitures. Ce qui représente environ des besoins aux alentours de 12 millions de tonnes d'éthanol par ans. La Chine en fabrique déjà plus de 5 millions de tonnes à partir de son propre maïs, mais elle aura besoin d'importer du maïs ukrainien, dans un premier temps, et peut-être du maïs américain, voire de l'éthanol américain, si les relations commerciales avec Washington s'améliorent.

 

5- Mbappé et Wang Shuang ont adressé leurs vœux à leurs fans chinois... En couple !

Kylian Mbappé a adressé ses vœux en français et en mandarin pour le Nouvel An chinois en posant en compagnie de Wang Shuang, superstar chinoise du football féminin qui a rejoint l’équipe féminine du PSG cette saison. A l'occasion du Nouvel An chinois, Mbappé et tous ses coéquipiers portaient ce samedi, à l'occasion de la 24e journée de Ligue 1, un maillot floqué en mandarin.
C’est devenu une habitude dans le foot français et européen. Comme l’année dernière, le PSG a décidé de fêter le Nouvel An chinois à sa manière en faisant porter à ses joueurs des maillots floqués en mandarin. C’est une façon de séduire le marché chinois et de développer sa marque à l’international, tout comme les joueurs de l’OM et comme le font de nombreux clubs européens. 

 





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: