[Automobile] Le marché chinois des véhicules "verts" en plein essor

 
 

Impossible de ne pas constater, si l’on regarde les chiffres publiés mercredi 11 juillet par l'Association des constructeurs CAAM, que les voitures « vertes » cartonnent en Chine. Les ventes de modèles à énergie nouvelle (« NEV »), segment qui englobe électriques et hybrides rechargeables, ont augmenté de 43% en juin 2018 et carrément de 111% sur le premier semestre à 412 000 unités.

La CAAM prévoit même que les livraisons devraient dépasser le million d'unités cette année, en hausse de 30% par rapport à l'an passé. La Chine génère d’ores et déjà plus de la moitié des ventes mondiales de modèles zéro émission, ce qui fait d’elle le premier marché des véhicules électriques dans le monde.

De quoi ces ventes sont-elles le résultat ? Probablement en partie de la politique lancée par Pékin fin septembre 2017 de quotas de véhicules électriques vendus dans le pays. Les véhicules électrifiés devront représenter 10% des ventes de voitures neuves dès l'an prochain, 12% en 2020, selon le ministère de l'Industrie et des technologies de l'information.

Le gouvernement chinois a certes renoncé au quota de 8% pour 2018, envisagé initialement, mais il veut que les véhicules électrifiés représentent en 2025 un cinquième des ventes totales en Chine.L'an dernier, les modèles électrifiés ont représenté 2,8% du marché, même si le calcul des pourcentages est aléatoire à cause du périmètre de ces " NEV". De nombreuses voiturettes électriques échappent au calcul car elles ne sont pas immatriculées comme des voitures.

Par ailleurs, d'après un article publié ce jeudi 12 juillet par l'Auto-Journal, le groupe allemand BMW et le constructeur chinois Great Wall viennent de signer un accord visant à créer une coentreprise détenue à parts égales pour produire des véhicules compacts électriques en Chine, preuve encore, s'il en faut, que la Chine se positionne comme le leader du véhicule électrique.





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: