Un matin couleur de sang, un film tragique qui interpelle

 
 

Le 29 mars aux 7 Parnassiens, dans le 14e arrondissement de Paris, Deanna Gao, présidente du Festival du cinéma chinois, et Luisa Prudentino, spécialiste du cinéma chinois, ont présenté le film Un matin couleur de sang inspiré d’un roman de Gabriel García Márquez, Chronique d’une mort annoncée. Sa réalisatrice, la Chinoise Li Shaohong, actuellement tournage en Chine, a adressé un message au public parisien...

Dans un village très pauvre et isolé, la jeune Li Hongxing est forcée par ses deux frères Li Pingwa et Li Gouwa d’épouser Zhang Qiangguo, un homme riche du village voisin. Mais lors de la nuit de noces, Zhang découvre que son épouse n’est pas vierge et la ramène à ses frères. Dans le chaos, ceux-ci, enragés et assoiffés de vengeance, accusent l’instituteur d’être le "coupable" et décident de l’assassiner…

Après la projection du film, Deanna Gao a décerné un prix à Luisa Prudentino pour sa contribution au cinéma chinois. Elle a aussi remercié les sponsors : Y-P International, distributeur exclusif de la célèbre Bière de Monaco ; Bonbon Watch, société de fabrication de montres françaises ; Pharmacie Monge, qui se développe très vite et six de ses boutiques à Paris et à Cannes peuvent recevoir les touristes chinois en leur faisant bénéficier de prix avantageux (15% de remise sur les taxes). Sans oublier, bien entendu, Global Alliance PME qui soutient activement le Festival du cinéma chinois de Paris.

 

Interview d'Alexandra Pisarz , fondatrice de Bonbon Watch : 

 

 





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: