Plusieurs opportunités d’affaires annoncées lors du 9e SEES

 
 

 

Contrairement aux Etats-Unis de Donald Trump - qui multiplient les freins aux échanges économiques entre les Américains et les Chinois d’une part, et les Américains et les Européens d’autre part-, la Chine et l’Europe renforcent leur coopération au niveau économique.

L’ouverture, les 4 et 5 juin à Paris, du 9ème Sommet des Entrepreneurs Sino-Européens, en est une preuve supplémentaire. Cette année, ce sommet a pour thème « Quelle place de l’investissement dans la Route de la Soie ».

Pour rappel, le Sommet des Entrepreneurs Sino-Européens est un rassemblement annuel des leaders politiques et commerciaux les plus importants de Chine et d'Europe. Il est co- présidé par Jean-Pierre Raffarin, ex-premier ministre français ; Gordon Brown, ex-premier ministre britannique, et Long Yongtu, ex-vice-ministre chinois du commerce extérieur et co-président du sommet des Entrepreneurs Sino-Européens. 

Le Sommet des Entrepreneurs Sino-Européens – SEES pour les initiés – est organisé par la Fédération des entrepreneurs sino-internationaux (SIEF), une organisation mondiale à but non lucratif, non partisane, constituée en Suisse et basée à Pékin.

Le programme de la journée du 4 juin a été particulièrement chargé. Après la cérémonie d’inauguration où plusieurs personnalités importantes ont pris la parole – tels  Zhai Jun (ambassadeur de Chine en France), Jean-Pierre Raffarin (ex-premier ministre), Long Yongtu (ex-vice ministre chinois du commerce extérieur et co-président du sommet des Entrepreneurs Sino-Européens), ou encore  Gianfranco Terenzi (président de l'Union mondiale des petites et moyennes entreprises) –, plusieurs conférenciers se sont succédé sur l’estrade pour échanger autour de plusieurs thèmes. Dont entre autres : 

 

 -Comment les entreprises chinoises et européennes peuvent-elles travailler ensemble pour innover dans l'industrie manufacturière de pointe?

 -Quelles opportunités émergent dans les secteurs financiers en Chine et en Europe ?

 -La culture avant les affaires : les effets du sport et de la culture ;

 -Comment les femmes acquièrent-elles une influence plus grande et améliorent-elles la collaboration sino-européenne ?

 

Parmi les projets franco-chinois proposés par les intervenants, Radio LCF en a retenu quelques-uns :

 

  • Zhao Tao, président de Shandong Buchang Pharmarceuticals, suggère plusieurs pistes de collaboration avec des groupes pharmaceutiques européens. Il souhaite les aider à distribuer leurs produits à travers les puissants réseaux de son groupe, ou les aider à s’implanter en Chine.
  • Olivier Ginon, président de GL Events – groupe spécialisé dans la gestion de parcs d’exposition, de salons et l’ingénierie & la logistique événementielles, travaille sur la gestion du palais des congrès en construction à Canton. Il propose de multiplier les échanges avec la Chine dans le domaine sportif.
  • Renaud Donnedieu de Vabres, ancien ministre de la Culture et la Communication, propose quant à lui, d’organiser un grand événement pour aider les étudiants chinois à mieux connaître la culture française.

Ecoutez Olivier Ginon et de Renaud Donnedieu de Vabres au micro de Camille Chen:

 

Bien entendu, la liste des projets cités précédemment est loin d’être exhaustive. D’autant que le forum s'est poursuivi le 5 juin autour des thèmes suivants :

       -  Quelles opportunités commerciales uniques existent pour les chefs d'entreprise qui souhaitent intégrer efficacement les forces régionales de la Chine, de l'Europe et de l'Afrique ?

       -  Comment les entreprises européennes - en tant que prestataires de soins de santé -peuvent-elles mieux venir en aide à la classe moyenne en pleine croissance mais vieillissante en Chine ?

 





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: