Paris s’arrache les tableaux de Huang Jiannan

 
 

Le scénario s’est répété à plusieurs reprises dans des salles de ventes parisiennes : la vente n’a pas commencé que, déjà, des collectionneurs avaient passé commande de ses œuvres. « Mais je ne vends qu’au compte-goutte », nous a confié le peintre chinois Huang Jiannan, de passage à Paris pour une nouvelle vente aux enchères. Le plus extraordinaire, c’est que Huang Jiannan n’est pas passé par une école des beaux-arts. Un parcours hors du commun qu’il racontait en compagnie de Huang Xiaohu, président du conseil d’administration de la Société internationale Shengshi Wenhua de Shenzhen.





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: