[Marché] Starbucks s’associe à Alibaba pour livrer des cafés en Chine

 
 

Depuis plusieurs années, Starbucks développe  sa présence sur le marché chinois, que l'ancien patron, Howard Schultz, avait désigné comme “le plus grand marché potentiel pour l’entreprise” d’ici 10 ans.

Le nombre de magasins en Chine a toujours régulièrement progressé, dépassant aujourd'hui les 3.000. Mais actuellement, l’entreprise américaine doit faire face à des start-ups chinoises comme Luckin, qui livre des cafés en moins d’une demi-heure. Après six mois d’existence, cette jeune start-up compte déjà 660 magasins dans une dizaine de villes et vient de boucler un tour de table de 170 millions d’euros, de quoi mettre un coup de pression à Starbucks.

Avec le changement des habitudes des consommateurs chinois, Starbucks aurait decidé de s’associer avec Alibaba pour livrer des boissons et produits alimentaires. C’est la société Ele.me qui assurerait les livraisons dès l’automne prochain. Pour l’heure, les deux enseignes restent dicrètes sur le projet. Une annonce officielle serait prévue dans le courant de cette semaine. En attendant, Alibaba indique seulement vouloir « envisager avec Starbucks de nouvelles façons de renforcer notre partenariat de long terme en Chine. »

 





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: