Exposition sur le sinologue Paul Pelliot à Saint-Mandé

 
 

Paul Pelliot, président de la prestigieuse « Société Asiatique » est né le 28 mai 1878 et décède à Paris le 26 octobre 1945. Archéologue et professeur au Collège de France, il pouvait traduire 13 langues.

Ami d’Alexandra David-Néel, il a mis en lumière les mystérieux manuscrits chinois cachés dans les grottes de Dunhuang, qui font la fierté de la BNF (Bibliothèque nationale de France). Pelliot a grandi à Saint-Mandé dans l’hôtel particulier de sa grand-mère, Augustine Renault.

Derrière le nom de la rue Renault ouverte en 1889, se cache un grand savant, qui honora Saint-Mandé par ses découvertes. Pour son 140ème anniversaire de naissance, la Ville lui rend hommage.

Dédicace le samedi 2 juin de 10h à 12h d’Arnaud de la Grange (directeur adjoint du Figaro). Son 1er roman, Les Vents Noirs, est inspiré de la Mission Pelliot.





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: