[Entreprises & Innovation] Sanofi veut faire de Chengdu le troisième pilier mondial de sa R&D

 
 

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé lundi 2 juillet l'établissement d'un centre d'exploitation et d'innovation à Chengdu, dans la province chinoise du Sichuan (sud-ouest). 

La société a signé un accord de coopération avec le Comité de gestion de la Zone de développement industriel des hautes technologies de Chengdu, qui prévoit la création d'une plate-forme de recherche & développement dotée d'une spécialisation dans le numérique et l'exploitation des données massives (big data).

Représentant un investissement de 500 millions de yuans (soit 66 millions d'euros), le site de Chengdu contribuera à soutenir la recherche clinique et le développement de nouveaux médicaments, en se focalisant sur la gestion des données issues des essais cliniques multicentriques mondiaux.

En confrontant les données mondiales et les capacités d'analyse, ce "hub" devrait accélérer la mise à disposition des résultats d'études, de la phase I (première administration à l'homme) à la phase IV (post-commercialisation), a fait valoir Sanofi dans un communiqué. D'ici à 2020, ce centre devrait recruter 300 professionnels locaux dans la R&D pharmaceutique, pour profiter des talents locaux innovants et renforcer les capacités numériques de Sanofi.

Sanofi China, établi en 1982 et basé à Shanghai, dispose d'un large éventail d'activités couvrant les vaccins pharmaceutiques et humains. A la fin de l'année 2016, Sanofi comptait plus de 9.500 employés en Chine. Le nouveau centre d'opérations de R&D a confirmé que la Chine était le troisième pilier de Sanofi Global Clinical Sciences et Opérations, aux côtés des centres en France et aux Etats-Unis.





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: