[Diplomatie] La Chine, la Russie et les Européens soutiennent l'Iran

 
 

Les Européens, la Russie et la Chine ont affirmé vendredi 6 juillet leur volonté de permettre à l'Iran de "continuer" à exporter son pétrole et son gaz en dépit de la volonté américaine d'arrêter les exportations de brut iranien dans le cadre du rétablissement des sanctions.

Cet engagement des chefs de la diplomatie des cinq puissances qui sont pour le maintien de l'accord sur le nucléaire iranien (Allemagne, Chine, France, Royaume-Uni et Russie) fait partie d'une liste de onze objectifs définis ce vendredi 6 juillet, à Vienne, lors d’une réunion avec l’Iran dans le but de le convaincre de ne pas tirer un trait sur l'accord en question.

Pour compenser les effets du retrait américain et le retour des sanctions, l'Iran réclame de ces cinq pays des compensations. Soucieux de préserver leurs intérêts économiques dans le pays, les cinq pays encore membres souhaitent mettre en place un mécanisme financier pour permettre à l'Iran de poursuivre des échanges commerciaux et atténuer l'effet des sanctions américaines. Ces dernières entreront en vigueur le 6 août pour le secteur automobile et aéronautique et le 4 novembre pour l'énergie, le pétrole et le gaz.





ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: