[Archéologie] Des outils de plus de 2 millions d'années découverts en Chine

 
 
Le premier homme pourrait avoir foulé l'Asie il y a plus de 2 millions d'années... Selon une étude publiée mercredi 11 juillet dans la revue Nature, des archéologues ont découvert à l’ouest de la Chine les plus vieux outils en pierre de l’histoire de l’humanité hors d’Afrique.

La découverte de ces artefacts, datant selon les estimations de 2,12 millions d'années, repousse d'au moins 270 000 ans la présence de l'homme sur le continent asiatique. Jusqu'à aujourd'hui, les plus anciennes traces humaines "non-africaines" dataient de 1,8 million d'années. Il s'agissait de restes humains mis au jour dans le Caucase, sur le site de Dmanissi, en Géorgie.

Les nouveaux outils ont été découverts par une équipe de chercheurs menée par Zhaoyu Zhu de l’académie chinoise des sciences à Shangchen, dans le sud du plateau de Loess en Chine. Ils ont été mis au jour avec des fragments d’os animal. Un nouveau chapitre pourrait ainsi s’ajouter à l'histoire de l'évolution des homininés (le groupe de l’homme et du chimpanzé), suggérant qu’ils auraient quitté l'Afrique beaucoup plus tôt que d’après les précédentes évaluations. 

La datation des outils du site de Shangchen a été obtenue grâce au paléomagnétisme, une méthode tenant compte des variations de l’orientation du champ magnétique terrestre au fil des millénaires pour déterminer l’âge des vestiges. Robin Dennell, du département d'Archéologie de l'université britannique d'Exeter et co-auteur de l'étude, considère que le sujet est tellement polémique que les preuves doivent être « à l’épreuve des bombes ».





A lire aussi
 
Jean-Pierre Raffarin va enseigner à la CEIBS, en Chine

 

Vidéos, Le monde bouge la Chine avance | 15 juin, 2018

 
 
 
 
Pékin - Shangrao en TGV. Quelle belle découverte !

 

Le monde bouge la Chine avance | 13 juillet, 2018

ECOUTER LE DIRECT

EN CE MOMENT: